La lumière bleue des écrans (ordinateurs, tablettes, téléphones portables…) occasionne une gêne notable pour la plupart des yeux. Cette lumière représente par ailleurs un risque élevé pour la santé oculaire. Voici différentes solutions pour s’en prémunir.

Les ordinateurs et les portables doivent être employés différemment

La lumière bleue émise par ces écrans LED est considérée comme responsable d’une dégradation de la rétine. Depuis l’utilisation prolongée des ordinateurs et des portables pendant le travail et la vie quotidienne, de nombreuses personnes se plaignent de ressentir une irritation (picotements et yeux rouges), une douleur du globe oculaire, une déshydratation de la cornée, une fatigue, des maux de tête et des migraines ophtalmiques… Le meilleur moyen de se protéger de cette lumière non naturelle consisterait à moins employer nos ordinateurs, tablettes et smartphones. Il est en tout cas recommandé de faire des pauses après de longues périodes d’utilisation. Cette lumière est beaucoup plus intense que la lumière traditionnelle. Il convient donc de ne pas se mettre face aux écrans trop tard le soir. En effet, la lumière bleue est un véritable excitant. Des troubles du sommeil et de l’humeur sont fréquemment constatés.

Différentes applications pour ordinateurs et portables peuvent être utilisées

Le problème occasionné par la lumière bleue a conduit des sociétés marchandes à proposer différents moyens de s’en prémunir.

Les filtres d’écran sont des panneaux sombres se plaçant sur l’écran. Ils diminuent l’intensité lumineuse.

Des applications gratuites gèrent le degré d’intensité de la lumière et des couleurs des ordinateurs. Ces applications demandent quelques réglages. Il existe par exemple f.lux pour PC et Mac.

Les lunettes et les sur-lunettes contre la lumière bleue sont une solution

Les lunettes anti-lumière bleue protègent des émissions nocives des écrans. Source de liberté retrouvée, et devant les impératifs de la vie professionnelle qui nous contraint à utiliser nos outils technologiques, porter des lunettes est une solution parfois incontournable. Les verres sont antireflets. La réduction du rayonnement lumineux est variable (entre 10 % et 50 %) suivant le niveau de filtrage du verre employé. Après une période d’adaptation, les lunettes réduisent tous les effets indésirables des lumières bleues et permettent aux yeux d’être plus reposés.

Le port de lunettes correctrices classiques reste de mise. Une mauvaise vue aura tendance à fatiguer. Le clignement des yeux se fera moins rapide.

Les lentilles de contact offrent elles aussi une alternative : elles intègrent un produit hydratant empêchant le dessèchement oculaire.

Des sur-lunettes peuvent également être achetées à moindre coût. Ce sont des verres teintés de couleur qui se clipsent sur les lunettes de vue. Elles s’enlèvent dès que les yeux ne sont plus exposés à la lumière des écrans.

La lumière bleue est un véritable fléau. De nombreuses solutions et modifications des habitudes peuvent être mises en application. Elles représentent dans tous les cas un coût peu élevé par rapport à la nécessaire préservation des yeux. Vous pouvez en parler avec votre opticien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here